Du 19 au 24 avril, c’est la Compagnie Les Carnets des Troittoir et leur nouveau spectacle Les Pelures que nous recevons en résidence. Les Pelures, c’est l’histoire humaine, à la fois touchante et surprenante, de Francine et Jacky. Une mère et son fils. Le passe-temps favori de Francine est d’éplucher des patates pour en faire des frites, plat préféré de son mari en prison depuis 22 ans. De son côté, Jacky rêve d’acheter une mobylette. Sa mère accepte à une condition : aller voir son père avec elle en prison.

Cette nouvelle pièce de théâtre est née de diverses questionnements : Pourquoi une grande partie de la population vit-elle sous le seuil de pauvreté dans un des pays les plus riches d’Europe ? Comment expliquer que bon nombre de personnes souffrent de différentes formes de maladies mentales ? Au-dessus de tout, le rêve est pourtant toujours là, un exutoire qui nous maintient debout, nous garde en vie.

La technique utilisée pour ce spectacle est basée sur un code de jeu farcesque. Celui-ci permet d’intensifier ce que l’humain est dans sa réalité profonde et permet donc de mettre l’accent sur la singularité et la richesse humaine d’un être vivant.