Le potager collectif de la Thyle sera réouvert lors de la Fête du printemps

Aménagé au printemps 2017, le potager collectif de la Thyle a pris ses quartiers dans un espace public au cœur de la commune de Court-Saint-Étienne. Ce potager, ouvert à toutes et tous, est un endroit où « se cultivent légumes et liens sociaux ». Par sa dynamique partenariale, il encourage en effet la mixité et l’inclusion de personnes en situation de précarité et/ou en souffrance psychologique et mentale.

En attendant la réouverture du potager collectif le 21 mars 2024, des ateliers artistiques d’hiver ont été organisés en partenariat avec l’asbl Article 27. Ces ateliers sont une prolongation de la dynamique du potager collectif. Ils ont lieu quand la belle saison est passée, pour maintenir le lien social mais aussi pour rêver et construire le lieu. Plus concrètement, ils permettent de réaliser des œuvres et décorations pour embellir le potager. Ils permettent d’accompagner les participant·es vers le début de la belle saison et d’accueillir le printemps de manière festive autour de l’installation et l’inauguration des créations lors de la réouverture du potager (21.03.24).

Les ateliers artistiques d’hiver du potager collectif

  • Atelier « Oyas » : Avec l’aide de Valérie des « Artslevents », les participant·es ont réalisé de précieux oyas (des récipients en céramique poreuse qui diffusent naturellement l’humidité nécessaires aux plantes) ainsi que de magnifiques carillons éoliens.
  • Atelier pyrogravue/linogravure : Cet atelier, pour expérimenter des techniques de pyrogravure, de linogravure, a servi à l’impression de diverses informations utiles et décoratives pour le potager. Ces réalisations ont principalement été faites sur bois de récupération amené par La Donnerie de Court-Saint-Etienne.

Á venir

  • Atelier vannerie sauvage (20.02) : cette séance sera consacrée à terminer les paniers de récoltes qui accompagneront les cueillettes au potager. Cet atelier fait suite à l’initiation à la vannerie sauvage donnée par Maximo Foncea du Crié de Villers-la-Ville. Les paniers sont fabriqués grâce à la récolte de tiges de noisetiers, de lierre, de saules, de clématites sauvages, etc.

Ce projet vise prioritairement le public bénéficiaire du CPAS, le public des associations partenaires « alimentation durable », les participant·es de la belle saison du potager et les participant·es aux ateliers des années précédentes. Les ateliers artistiques d’hiver sont mis en place selon les envies des participant·es.