Le pari fou du festival (et c’est ça qui le rend beau), et pour lequel nous nous démenons, est de le faire vivre sans électricité. Le résultat est un festival unique, alternatif et durable, où tout est prévu de façon à limiter au maximum son empreinte écologique : éclairage aux lampions, concerts acoustiques, toilettes sèches, décoration du site avec des éléments de récupération et trouvés sur place, petite restauration et boissons locales, limitation des transports… L’infrastructure est légère, elle ne laisse pas de traces de son passage. Les organisateurs veulent montrer que l’on peut s’amuser différemment tout en respectant l’environnement et en favorisant les économies d’énergie et de moyens.

Au programme de ce festival écocitoyen : des concerts acoustiques, des spectacles et animations familiales, un village d’ateliers éco-responsables et DIY originaux proposés par les Maisons de Jeunes du Collectif MJ Verte, un espace bar et petite restauration bio et/ou locaux, une auberge espagnole pour les festivaliers et, à la tombée de la nuit, la traditionnelle JAM session autour du feu.

À la manœuvre : le Collectif MJ Verte ♻️ ! Il rassemble une soixantaine de Maisons de Jeunes qui se bougent pour le climat en mettant en place des projets éco-citoyens.

Galerie de médias

Réduire Afficher tous les médias