Le samedi 8 juillet 2023, le Bauloy collectif organisait une fête de quartier en collaboration avec les différents partenaires du projet Avec les Autres_, entamé en 2021 dans cinq quartiers de logement publics d’Ottignies-Louvain-la-Neuve pour permettre aux habitant·es de se rencontrer.

Le Service de Cohésion et Prévention Sociales ainsi que le Service Culture de la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve ont mis les grands moyens pour que la fête programmée par les habitant·es réuni·es au sein du Bauloy Collectif soit une réussite… Et les tonnelles prêtées par la Ville ont été aussi utiles à protéger les personnes présentes des rayons du soleil que des grêlons déversés par le ciel juste avant le début des festivités attendues dans le Clos Marie Doudouye.

Alors que les plus jeunes attendaient avec impatience que le Manège « L’Arbre nomade » de la Compagnie des Quatre saisons se mette à tourner, des ados prêtaient mains fortes aux adultes pour monter les tonnelles et installer tables et bancs. L’orage (très localisé !) passé, le ciel s’est éclairci pour laisser place aux jeux de bois, au tournoi de mini-foot inter-quartiers organisé avec des éducateurs de rue, et à un atelier cuisine de plantes sauvages en compagnie de Dorothée Hébrant, chargée de projet de la Maison du développement durable. Les enfants étaient très fiers et fières de fabriquer des pestos et de les faire goûter aux ami·es et aux membres de leur famille.

Le collectif « Entre nos mains » était aussi présent pour récolter la parole d’habitant·es qu’elle restituera dans un cabaret itinérant à la rentrée prochaine. Il y avait aussi un goûter participatif et un bal folk animé par le groupe 3…4. L’après-midi festive s’est clôturée avec la projection de Vice et Versa, un film d’animation dans lequel les émotions de la petite Riley prennent vie sous la forme de personnages identifiables… et très drôles.

Un peu d’histoire

En 2021, l’aventure « Avec les Autres_ » commençait dans cinq quartiers de logements sociaux pour permettre aux habitant·es de se rencontrer, de faire émerger leurs intérêts communs et, petit à petit, devenir acteurs et actrices de leurs lieux de vie. À la Chapelle aux Sabots, à Mousty, au Buston, au Bauloy et à Lauzelle, une quarantaine d’habitant·es, animateurs et animatrices ont pris part à ce processus avec plus ou moins de régularité.

Après une première étape de récolte de la parole au travers d’entretiens individuels, le travail dans les quartiers a évolué en fonction des contextes respectifs des différents lieux, habitant·es, travailleurs et travailleuses. Dans certains espaces, les dynamiques collectives sont déjà bien développées : des rencontres régulières sont en place autour de différents thèmes comme le logement, le vivre ensemble, la mobilité… Des interpellations vers différents services ont été faites ou vont l’être (sociétés de logement public, Ville…), des actions sont menées pour améliorer la vie de quartier. Cela est particulièrement le cas dans les quartiers où préexistait un ancrage local, via des associations : Habitat et Participation au Bauloy, Le Fil Blanc à la Chapelle-aux-Sabots.

Mais d’une manière générale, après deux années de développement, nous constatons que dans les quartiers qui ne disposent pas de locaux et où l’associatif n’était pas actif auparavant, les dynamiques sont plus complexes à amorcer et prennent beaucoup plus de temps. D’autant plus dans cette période de post-covid que nous connaissons. « Avec les Autres_ » s’inscrit dans le temps long, dans la présence régulière dans les quartiers. C’est un travail de maillage et d’émergence qui doit se faire. Pour favoriser ce travail, plusieurs formules sont testées. Entre les réunions régulières et les activités ponctuelles, fêtes de quartier, jeux de société et autres balades, il existe une palette de possibilités qui peuvent être développées. Il s’agit d’un véritable laboratoire d’expérimentation, co-construit entre les habitant·es et les professionnel·les présent·es dans les quartiers.

Prochains évènements