Le Centre culturel du Brabant wallon recrute un·e chargé·e de projet (architecte – urbaniste)

STATUT

Fonction : Chargé·e de projet (architecte – urbaniste)
Contrat : Contrat à durée déterminée (du 1er décembre 2021 au 31 mars 2022) – 4/5e temps 
Barème : CP 329.02, Échelon 4.2 + chèques-repas
Entrée en fonction :  1er décembre 2021
Lieu de prestation : Centre culturel du Brabant wallon (3 rue Belotte – 1490 Court-Saint-Étienne)

Contexte

Le Centre culturel du Brabant wallon (propose une action culturelle plurielle qui met en œuvre les six prérogatives des droits culturels (cf. Décret de reconnaissance des Centres culturels de 2013). Son action se déploie sur l’ensemble du territoire de la Province du Brabant wallon. Le Centre culturel du Brabant wallon se définit comme un espace culturel de rencontre de plusieurs domaines artistiques et secteurs d’actions spécifiques tels que le droit au logement et au territoire et l’aménagement du territoire, etc. Le Centre culturel travaille à la mise en réseau de l’ensemble des acteurs du territoire concernés de près ou de loin par ces diverses matières.

Une des grandes spécificités du Centre culturel est d’explorer, depuis 1993, les questions d’aménagement du territoire à travers une Maison de l’urbanisme (MUBW). Cette spécificité dans le paysage belge a permis de faire de l’aménagement et du ménagement du territoire une matière culturelle à part entière. Cela se traduit concrètement par la prise en compte de l’impact de nos usages sur la formation des territoires, par l’élargissement des acteurs (citoyen·ennes, associations, etc.) concernés et enfin, par l’intérêt porté pour les expressions culturelles qui traitent des enjeux d’aménagement et du ménagement du territoire. Organisme agréé par la Wallonie, la Maison de l’urbanisme du Brabant wallon – MUBW bénéficie du soutien de la Wallonie et du Brabant wallon. La MUBW remplit les missions suivantes lesquelles sont définies dans le CoDT :

> informer et former l’ensemble des acteurs aux enjeux de l’aménagement et du ménagement du territoire qui travaillent le territoire du Brabant wallon, à différentes échelles (locales et globales) ;
> encourager le citoyen à participer à la définition de son cadre de vie ;
> favoriser une réflexion critique sur l’aménagement et le ménagement du territoire en organisant le dialogue et le débat entre des points de vue différents et divergents ;
> être une plateforme d’échanges et de communication entre tous les acteurs de l’aménagement du territoire : les citoyen·enne·s, les élus, le tissu associatif, les professionnels de la construction, les experts, les administrations en particulier les agents des services urbanisme des 27 communes, les Commissions Consultatives citoyennes d’Aménagement du territoire et de Mobilité (CCATM), etc. ;
> développer les thématiques et matières ayant trait à l’aménagement du territoire en explorant de manière transversale ses différentes composantes (réglementation, mobilité, logement, environnement, économie, etc.) d’une part et en explorant différents médiums d’autre part : conférences-débats, revue Espace-vie, visites guidées, cycle de formations à destination des acteurs cibles (élus, CCATM et services urbanisme), animations pédagogiques, ateliers participatifs portant sur les enjeux régionaux et provinciaux d’aménagement du territoire et enfin, activités-passerelles qui traduisent le lien entre la MU et le CCBW.

Fonction

Le/la chargé·e de projet sera mobilisé·e sur les actions suivantes, en partenariat avec l’équipe de la MUBW :

Mission principale :

  • Réalisation de la publication « Référentiel provincial de l’habitat léger » (titre non définitif). Cette publication visera à donner des balises aux acteurs communaux pour assurer une bonne intégration de l’habitat léger dans son contexte (bâti et non bâti) tout en répondant aux priorités d’accessibilité économique à un logement digne et de réduction de l’artificialisation des sols (DPR 2019-2024). La production de ce référentiel sera jalonnée des étapes suivantes : identification des ressources multiples et des limites de l’habitat léger face au cadre réglementaire et stratégique actuel, analyse des carences réglementaires, collecte des réalités de terrain auprès des 27 communes et des habitant·e·s (difficultés, freins et solutions mises en place, etc.), propositions de principes en vue d’assurer une localisation et une intégration de l’habitat léger en adéquation avec les priorités écologiques et sociales précitées. Le/la chargé·e de projet veillera à mettre en réseau des partenaires variés concernés par cette question (administrations régionale, provinciale et communales, habitant·e·s, tissu associatif, etc.). Le/la chargé·e de projet s’assurera du suivi inhérent à tout projet éditorial impliquant des prestataires externes (impression, graphisme, diffusion, etc.).

Missions secondaires :

  • Organisation de séances de formations destinées aux CCATM, élus et/ou agents des services urbanisme des 27 communes du Brabant wallon portant sur les enjeux qui travaillent le Brabant wallon lesquels sont identifiés en amont par l’équipe de la MUBW dans son programme annuel d’activités. Le/la chargé·e de projet veillera à mettre en œuvre l’ensemble des étapes de préparation de ces formations tant au niveau de la co-construction du contenu (choix des angles en concertation avec l’équipe de la MUBW et ses partenaires, sélection des intervenant·e·s, approche didactique du contenu adaptée au public visé, préparation du contenu, animation de l’activité, etc.) qu’au niveau de son organisation pratique (suivi budgétaire et administratif, suivi logistique, etc.). Il/elle veillera à choisir des thématiques en corrélation avec les réalités du Brabant wallon et surtout, avec les besoins précis en formations de ces publics cibles, identifiés par la MUBW.
  • Organisation d’ateliers participatifs à destination des citoyen·enne·s portant sur des thématiques précises en veillant à s’adapter au public cible, concerné de près ou de loin par l’aménagement du territoire, via un processus d’animation pédagogique et accessible. Comme pour les formations, le/la chargé·e de projet veillera à mettre en œuvre l’ensemble des étapes de préparation de ces formations tant au niveau de la co-construction du contenu qu’au niveau de son organisation pratique. Il/elle veillera à contribuer à la production d’une synthèse de ces ateliers.
  • Organisation de conférences-débats sur des thématiques précises en veillant à s’assurer de la diversité et de l’altérité des points de vue rassemblés lors ces activités.

Profil

> Master en architecture et/ou urbanisme
> Expérience professionnelle souhaitée de 3 ans en lien avec le poste proposé
> Expérience probante et savoir-faire en matière de construction de projet (réalités institutionnelles, adaptation au public cible, gestion administrative et du budget de son activité, suivi, évaluation, etc.)
> Expérience probante et savoir-faire en matière de réalisation de recherches et de suivi éditorial de publications scientifiques
> Expérience probante et savoir-faire en matière d’animation et de formation. Une expérience dans la mobilisation et l’implication des populations locales dans la construction de projets (projets participatifs) est un atout
> Bonnes capacités communicationnelles orales et écrites adaptées au public cible visé par l’activité/le projet d’une part et le support de communication d’autre part
> La maitrise des outils Q-gis, Inkscape, Gimp ou des programmes équivalents
> Qualités : rigueur scientifique, capacité à travailler sur le terrain et à fonctionner seul·e comme en équipe, sens des responsabilités, sens des priorités, autonomie et esprit critique
> Permis de conduire
> Disponibilité, travail occasionnel en soirée et le week-end

Procédure

Une première sélection des candidat·es s’effectuera sur base de leur CV et lettre de motivation.
Les candidat·es sélectionné·es seront convié·es à un test écrit et à un entretien oral devant un jury composé de membres du personnel du CCBW, un·e membre du CA du CCBW et un·e membre élu·e du Bureau de la Maison de l’urbanisme. Le/la candidat·e sélectionné·e sera averti·e de son engagement au terme de ces étapes.

Adresser un CV et une lettre de motivation, uniquement par mail, à Monsieur Nicolas Van der Maren, Président du Centre culturel du Brabant wallon.

  • Adresse mail d’envoi des candidatures : c.jumeau@ccbw.be
  • Renseignements : Karima HAOUDY, Coordinatrice de la Maison de l’urbanisme – 0499 881 720 – k.haoudy@ccbw.be

Clôture des candidatures : 31/10/2021

Prochains évènements