Ce lundi 8 janvier marquait la rentrée pour de nombreuses personnes : enseignant·es, élèves, travailleurs et travailleuses du secteur culturel… et bien sûr, pour les artistes ! Cette semaine, le Centre culturel du Brabant wallon accueillait deux comédiennes de la compagnie Histoires publiques pour présenter leur spectacle à différentes classes du Centre de formation en alternance (CEFA) de Court-Saint-Étienne, de l’école fondamentale d’enseignement spécialisé Les Papillons et de plusieurs écoles communales primaires de Chastre.

C’est pas cousu d’avance mêle théâtre, conférence et théâtre d’objets pour évoquer le vêtement. Du plaisir de se vêtir à une consommation démesurée, les vêtements sont ce que nous disons de nous, à l’extérieur. Pour quelques heures, pour la journée, ils sont le relais, chamarré ou pied de poule, de notre humeur, de notre couleur intérieure. Mais qui fabrique nos vêtements ? Comment ? Où ? Ce sont là quelques questions que posent Sophie et Rebecca, personnages membres actifs du collectif APA, pour « acheteurs et acheteuses presque abstinent·es ».

Le collectif n’existe pas dans la vraie vie, mais tous les personnages interprétés par Aurore Latour et Delphine Veggiotti… ou par des bobines de fil évoquent des réalités bien tangibles. La metteuse en scène Julie Marichal a interrogé sa grand-mère et sa mère, toutes deux anciennes ouvrières dans des usines de confection hainuyères. Elle s’est aussi inspirée de la vie de la petite Shima découverte dans le documentaire The True Cost, qui se penche sur les liens entre la demande pour des vêtements bon marché et les conditions de vie effroyables des ouvriers qui les fabriquent. Sophie et Rebecca remettent de la chair dans les fibres textiles. Elles ourlettent. Elles piquent. Elles assemblent, pour nous, les histoires des gens qui sont cachés derrière nos vêtements.

Pendant deux ans, ce spectacle sera programmé par le Centre culturel du Brabant wallon dans des Communes sans Centre culturel, dans le cadre du projet-laboratoire « Ariane » soutenu par la Fédération Wallonie Bruxelles et s’inscrivant dans le Parcours d’éducation culturelle et artistique des élèves PECA. En l’espace de trois séquences d’activité, ce projet permettra aux élèves de rencontrer des œuvres et/ou des artistes, de pratiquer une activité culturelle et artistique et d’acquérir des connaissances dans un cadre transdisciplinaire.

Des ateliers philo pour s’interroger sur le sens de l’œuvre

La prolongation par des ateliers philo menés en classe avec l’association SEVE permettra aux élèves et à leurs enseignant·es de revenir ensemble sur les thèmes abordés, sur leurs questionnements et sur les émotions ressenties lors de la représentation. En s’interrogeant sur le sens de l’œuvre, en menant des discussions plus philosophiques sur la nécessité de se vêtir et de ce que cela raconte de notre rapport aux autres, au monde, les élèves découvriront l’histoire et l’évolution du vêtement et de son industrie. Iels pourront s’intéresser à la place et à l’usage de l’habit dans la société. Iels pourront identifier les acteurs de la production/consommation pour, éventuellement, décider et agir ensemble…

En plus d’approfondir les thèmes et d’acquérir des connaissances sur ce sujet (géographie et mondialisation, histoire et fonctionnements de l’industrie textile, décorticage des étiquettes des vêtements…), les élèves découvriront le travail d’associations qui œuvrent pour une société plus responsable et plus durable. Des moments de rencontre avec les associations locales les aideront à considérer les impacts négatifs d’une société de surconsommation. Ces rencontres seront peut-être le point de départ d’initiatives de décroissance imaginées avec les associations. Des ateliers d’Upcycling pourraient, par exemple, permettre aux élèves de pratiquer une discipline artistique directement associée au spectacle et à ses thèmes. En associant la découverte d’une œuvre à un processus de médiation, le Centre culturel du Brabant wallon illustre aussi une démarche de « culture douce », autre thème défendu par le spectacle de la Cie Histoires publiques.

Prochains évènements