Centre culturel du Brabant... / Son Foyer populaire / Gnoko Bok, de la Cie Cirqu’en Choc
RÉSIDENCE | 16.09 > 26.09

Gnoko Bok, de la Cie Cirqu’en Choc

En résidence du 16.06 au 26.06.2019
Peinture sur corps, le jeu de masques et de clown, fil de fer, danse et portés acrobatiques.


Banc d'essai le jeudi 26 septembre à 18h
Réservation via ce lien
Tout public
Durée : 45 minutes


Est-ce rare de voir sur scène deux personnes de couleur de peau différente ? Est-ce plus difficile d’être artiste lorsque l’on est noir de peau ? Y a t-il du racisme dans le cirque aujourd’hui ? Quelle est l’histoire du racisme et des personnes de couleur dans le cirque ?

"Le racisme anti-noirs est partout, de la norme esthétique de la peau blanche dans les films, les médias et les cours de récré, des contrôles au faciès à l’hyper-sexualisation des femmes africaines, d’un muslim ban au black-facing et aux collants de ballet roses et blancs. Le constat est alarmant, car même si le racisme primaire est encore condamné malgré sa banalisation actuelle, celui systémique, plus insidieux, celui-là est difficile à éradiquer. On peut mieux faire. Ouvrir les yeux, la voix, écouter et se responsabiliser. Veiller, éduquer, déconstruire et inventer. À l’image d’un chantier, tout est à questionner, dessiner, redessiner et construire. Ensemble. Gnoko Bok."
Estelle Borel

Parties d’abord de l’inspiration d’un duo comique de clowns (Chocolat et Footit) porté à l’écran en 2006 dans le film Chocolat, les deux artistes ont cherché à trouver et représenter ce qui n’est pas juste dans ces rapports biaisés, conformes à l’iconographie coloniale et aux préjugés racistes de cette époque. Le « bamboula de service », personnage qui devient progressivement le stéréotype du nègre souffre-douleur niais, puéril et bon enfant.
En reprenant un tel duo aujourd’hui, quel serait la réaction du public ? Où s’arrêtent la réalité et la fiction ?

La trame du spectacle repose sur un conte écrit par Estelle.  L’histoire « Le chantier des dieux » explique comment deux personnes fraichement décédées se retrouvent par hasard dans l’antre de celui que l’on appelle dieu sous divers noms. C’est un chantier incroyable qu’il a visiblement déserté. Elles se prennent au jeu du pouvoir et s’amusent à construire ou détruire des choses sur terre. 

Ainsi est né le projet « Gnoko Bok » qui en wolof signifie : merci, le plaisir est partagé, on est ensemble. La date de la prmière est prévue en avril 2020 au Petit Théâtre de Sion.

LA COMPAGNIE CIRQU'EN CHOC
La compagnie Cirqu’en Choc développe le nouveau cirque en Suisse et sur la scène internationale. Le Nouveau cirque ou Cirque contemporain est la nouvelle forme d’évolution du cirque apparue au début des années 70 et qui place l’artiste et sa discipline au centre d’une recherche artistique allant au-delà de la simple performance technique.

DISTRIBUTON
  • Tania Simili – Interprète et auteur
  • Estelle Borel – Interprète et auteur
  • Claudel Doucet – Regard extérieur
  • Co-production : Petithéâtre de Sion
  • Soutiens : SSA, Pro Cirque, T., Ville de Sion
  • Partenaires : Le Centre culturel du Brabant wallon, Le CAR, Le Zarticirque, Zofy, La Bulle d'Art, La Boîte à nez, Kaiopoli


PLUS D'INFOS