Centre culturel du Brabant... / Archives / SOCIÉTÉ / Logement / Bon anniversaire au logement public ?…
EN DÉBAT> L'accès au logement

Bon anniversaire au logement public ?…

En Brabant wallon, peut mieux faire !
2014 est l'année qui marque 125 ans d'action publique en faveur du logement. C'est l'occasion pour le RBDL (Réseau brabançon pour le droit au logement) de mener campagne afin d'attirer l'attention sur le manque cruel qui caractérise le Brabant wallon en la matière.
Le 6 avril dernier se tenait, à Louvain-la-Neuve, une première cérémonie d'anniversaire (Une vingtaine de cérémonies de ce genre sont organisées un peu partout en Wallonie). Balade pédestre ou en car, exposition, projection, débat, verre de l’amitié étaient au programme.

Mais, 27 créatures (comme 27 communes…), tout de blanc vêtues, s’y étaient invitées provoquant la surprise pour attirer l’attention sur la question du logement public dans la Jeune Province.  27 créatures, tout de blanc vêtues, ont distribué des tracts, assisté au débat, et surtout arboré chacune une pancarte avec le pourcentage de logements publics de chaque commune du Brabant wallon.

Ceci afin d’attirer l’attention sur le manque cruel de logements publics en Brabant wallon, encore plus qu’ailleurs, dans cette province où l’accès au logement constitue un problème majeur. Et où, à quelques rares exceptions près, les communes se distinguent par un manque évident de volontarisme sur cette question.


3 mai 2014 : Goûter d'anniversaire -
venez déguster
une part du « gâteau du logement public » …
Les 125 ans du logement public se fêteront une seconde fois en BW, à Nivelles, le samedi 3 mai
, toujours organisés par la Région wallonne et des acteurs locaux (société de logement public, pouvoir communal, secteur associatif…).

… Et les créatures blanches du Réseau brabançon pour le droit au logement - RBDL s’y réinviteront ! Après avoir mené une campagne de sensibilisation entre les deux moments d’anniversaire en BW, le Réseau brabançon pour le droit au logement tiendra le 3 mai après-midi une conférence de presse, sur les lieux de la commémoration, rue Sainte Barbe. Le RBDL y communiquera cette fois des chiffres précis quant à la situation du logement public dans la « riche province » du Brabant wallon, ainsi que ses analyses et revendications. Et cela dans une ambiance conviviale, détendue et festive, en dégustant une part du « gâteau du logement public » … et, si le cœur vous en dit, en enfilant la salopette blanche. N’hésitez pas à nous rejoindre !


Une analyse chiffrée de la situation
Si le RBDL vous invite à souffler les bougies et déguster quelques douceurs « immobilières », il présentera aussi son analyse de la situation, avec chiffres à l’appui. Nous vous proposerons des comparaisons entre communes, mais aussi entre province, entre le BW et l’Europe. L’explosion démographique en Brabant wallon, avec pour conséquence l’augmentation importante de logements privés, entraîne, encore plus qu’ailleurs, un choc important pour les communes qui développer le logement public sur leur territoire. Malgré leur bonne volonté, le taux de logements publics n’arrive pas à suivre la courbe de celui du logement privé. Par exemple, pour certaines communes, augmenter son pourcentage d’un point signifie qu’il faudrait construire plus de 100 maisons ! Et nous ne parlons ici que des communes manifestant leur souhait de développement du logement public. Or, force est de constater que toutes les communes brabançonnes ne font pas partie de cette catégorie !

Le plan d’ancrage contraignant pour les communes non volontaires…
A partir de janvier 2014 les communes qui ne feront pas d’effort ou ne montreront pas d’intention de développement du logement public, seront pénalisées par la Région wallonne (10 000 € par maison manquante). Malgré cela, certaines communes n’ont manifesté, dans leur plan d’ancrage, que très peu d’intérêt (voire aucun !) pour le développement de l’accès au logement pour toutes les bourses. Nous attirons l’attention sur le fait que le Brabant wallon est devenu la province la plus riche de Belgique, après le Brabant Flamand. Pourtant, certaines communes, parfois de manière ostentatoire, ne semblent pas vouloir de  la mixité sociale. Cette absence de solidarité nous interpelle !

  • Lieu : Quartier Sainte Barbe, Nivelles
  • Heure : 16h00
  • Informations et contacts presse :
Vincent WATTIEZ et Serge MORCIAUX
v.wattiez@ccbw.be  - s.morciaux@ccbw.be
010 62 10 39 - 010 62 10 39 - 0477 727 525

www.rbdl.be - Réseau brabançon pour le  droit au logement (RBDL)
Centre culturel du Brabant wallon - Rue Belotte, 3 - 1490 COURT-SAINT-ÉTIENNE