Centre culturel du Brabant... / Archives / TERRITOIRE / Mobilité / Le RER et ses effets collatéraux. Quelles conséquences ?
MIDI DE L'URBANISME > 17.05.2013

Le RER et ses effets collatéraux. Quelles conséquences ?

Un Midi de l’urbanisme itinérant organisé le 17 mai 2013.
Le RER (Réseau Express Régional) est une des réponses de l’état belge en vue d’améliorer la mobilité autour de Bruxelles. Son installation dans un rayon de 30 kilomètres autour de la capitale, prévoit de doubler le nombre de voyageurs en transports en commun et de diminuer de 20%  le trafic automobile.

Sur le territoire du Brabant wallon, l’aménagement du RER le long des lignes 161 (Bruxelles-Ottignies) et 124 (Bruxelles-Nivelles) concerne plusieurs gares dont celles de Braine-l’Alleud, Nivelles, Genval, Rixensart… Certaines, à l’origine de taille modeste, se transforment en zones de transit pour navetteurs, de taille beaucoup plus importante. La construction de nouveaux bâtiments, parkings, ponts, routes et/ou ronds-points modifie de manière parfois impressionnante le paysage des lieux et de ses abords. Les incidences de ces travaux sur les communes sont multiples et peuvent avoir des effets conséquents pour les territoires.

- De quel ordre sont les enjeux liés au projet RER en Brabant wallon ?
- Comment Infrabel réfléchi-t-il ses projets en fonction des réalités locales en terme d’aménagement du territoire, de mobilité et de cadre de vie ?
- Comment les communes accueillent-elles la venue du RER ? Quels projets, initiatives ou réflexions mettent-elles en place pour intégrer les aménagements liés au RER ?
- Quel est l’impact, les effets secondaires de ces nouvelles infrastructures sur un territoire ?

Telles sont quelques unes des questions que la Maison de l’urbanisme vous a invité à explorer durant le Midi de l’urbanisme du 17 mai 2013, en présence de Roland Godfroid et Yannick Lécluse, Tuc Rail, de Martin Grandjean, chargé de recherche, CREAT, de Jean Vanderbecken, Bourgmestre de Rixensart et de Valérie De Bue, Échevine à Nivelles.

Retrouvez au bas de cette page le document de présentation du CREAT, le Centre de Recherches et d'Études pour l'Action Territoriale.