ARTS ET BIBLIOTHÈQUE VIVANTE


PARTICIPER EN TANT QU'ARTISTE


Arts et Bibliothèque vivante s’est donné pour ambition
d’impliquer des artistes  dans une Bibliothèque Vivante.

Ceux-ci sont à présent connus !
Il s’agit de Jean-Baptiste Mvola, Manon Dumonceaux et Alain de Pierpont.


© Jan Reymond

Ces trois artistes participeront à des workshops en vue de s'approprier les récits des six "Livres Vivants" qui constitueront la Bibliothèque Vivante. Ils pourront aussi, selon leur discipline, interpréter leurs propres ressentis par rapport à des préjugés qu’ils ont eux-mêmes vécus. Plusieurs types de workshops seront mis en place. Des rencontres entre aspirants Livres Vivants et artistes pour la découverte des techniques amenant les candidats Livres Vivants à raconter – face à un public – leur propre histoire. Et un ou plusieurs workshops artistiques sous la houlette de l’artiste parrain. Un workshop de Arts et Bibliothèque Vivante rassemble 6 citoyens aspirants Livres Vivants et les 3 artistes sélectionnés.
L’objectif est de développer individuellement et/ou collectivement des performances artistiques axées sur les préjugés. Celles-ci, ainsi que la Bibliothèque Vivante, seront présentées à la Bibliothèque de Braine-l’Alleud lors de l’ évènement public qui aura lieu le 2 décembre prochain.

Mais qui sont-ils ?


Manon Dumonceaux


© Z.Deprez
La danse, pratiquée depuis l’enfance, m’a conduite vers la scène. Par la suite, alors que j’étais adolescente, le Tanztheater de Pina Bausch, m’amena vers le théâtre.
Un Master en lettres modernes en poche , j’ai travaillé comme linguiste, pour me confronter aux mots des autres. Ensuite, je suis partie à Paris faire l’École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq pour apprendre, par le corps, quand les mots se taisent.

De retour en Belgique, j’ai travaillé comme chargée de diffusion pour des compagnies de théâtre jeune public et de théâtre-danse, tout en entamant des collaborations, en tant que regard extérieur, avec le Chouak Théâtre, Michèle Nguyen et Alberto Garcia Sanchez.

Actuellement, en tant que metteur-en-scène, comédienne et plasticienne, le mouvement est au centre de mes préoccupations, pour tenter de répondre à la sempiternelle question : qu’est-ce qui fait bouger l’être humain ?



Alain de Pierpont

Par mes productions graphiques, je collabore avec des associations désirant promouvoir la culture, ses aspects multiples et ses implications dans la société.

Je tiens parallèlement à collaborer avec diverses associations ayant l’humain au centre de leurs préoccupations. Mon but est de favoriser - par le langage graphique et plastique - l’expression d’une problématique en allant à la rencontre de publics «hors jeu», leur donner la parole et des moyens d’expression.

Par mes installations tridimensionnelles - des réalisations éphémères dans l’espace public - je propose de mettre en lumière, de sensibiliser, d'aider à comprendre et à agir sur des phénomènes de société.

Dans ce travail d'installations, deux constantes apparaissent :

• D’une part le thème des questions de société, de sens et les interrogations qui en découlent (que fait-on de ce que nous produisons?, vivre sans culture? citoyenneté, exclusion, ...)

• D’autre part l’aspect participatif d’un public non initié dont l’intervention extérieure sur mes installations apporte une superposition de sens, un côté non maîtrisable (par l’artiste lui-même).

Comprendre mon travail et ma démarche:
horsjeu-asbl.be
facebook.com/livrescitoyliens


Jean-Baptiste MVOLA

De nationalité camerounaise, je suis amoureux des arts plastiques depuis mon plus jeune âge et j’ai été frappé par les phénomènes qui minent notre société. Cela a formaté ma manière de ressentir les œuvres de l'esprit.

Je peins depuis environ 10 ans après avoir fait mes premiers pas à la gouache chez Davidson.

J'ai  choisi de développer mon style à  l'acrylique et je me définis comme faisant partie des artistes peintres contemporains africains.

Mon champ d'expression tourne autour du surréalisme, de l'abstrait, de l'impressionnisme et du cubisme. C'est dans ce cadre que j'exprime  les réalités de la vie de tous les jours et les sujets qui prédominent à l'actualité. Je souligne les stéréotypes actuels avec fantaisie, poésie, humour et dérision tout en laissant toujours une place pour des couleurs vives, symboles de l'espoir.  Chaque couleur, dans son espace, est traitée comme si chaque scène était un fragment de rêve.

J’ai participé à  deux expositions collectives et à trois parcours d'artistes dont le dernier a eu lieu en septembre 2017 à Bousval.






Un projet proposé par le Centre culturel du Brabant wallon
En collaboration avec l'Usine récréative de Cultures autres (URCA) asbl-vzw, sous le regard de Max Vandervorst.
En partenariat avec la Bibliothèque publique centrale du Brabant wallon, le Centre culturel de Braine-l’Alleud et la Bibliothèque communale de Braine-l’Alleud.
Avec le soutien du Brabant wallon