Centre culturel du Brabant... / Pédagogie / Accueillir un artiste
ART À L'ÉCOLE

Accueillir un artiste

Art à l’École, ce sont des ateliers proposés par ékla (ex CDWEJ) et pour lesquels le CCBW est point de chute pour une partie du Brabant wallon.
Art à l’École, c’est plus précisément un artiste dans une école, en partenariat avec un ou plusieurs enseignants, dans des classes du maternel au supérieur, pour proposer aux élèves/étudiants de toute la Wallonie un parcours d’une année scolaire : des ateliers de théâtre, d’écriture, de danse, de marionnette…

Cela peut être aussi un artiste à la crèche, en partenariat avec l’équipe du milieu d’accueil, pour explorer avec les tout-petits un langage singulier…

Ces ateliers s’adressent à tous les enseignants du fondamental, du secondaire et du supérieur (quelle que soit la matière enseignée), tous réseaux confondus, mais également aux professionnels de la petite enfance.

Ces expériences permettent d’accueillir un artiste en résidence dans sa classe durant une année scolaire (comédien, metteur en scène, marionnettiste, auteur, danseur, chorégraphe, etc.). L’enseignant vit avec les élèves l'expérience d'un processus de création, en partenariat avec cet artiste. Il amène ses élèves à développer, à exprimer et à partager leur propre regard sur le monde, leur parole, leur geste…

L’enseignant et l’artiste collaborent en partenaires égaux : il ne s’agit pas de mettre l’artiste au service de l’école, ni l’école au service de l’artiste. Ils se donnent le temps et la liberté de découvrir les richesses de l’autre, de s’interroger sur leurs approches respectives et de se remettre en question en privilégiant l’écoute. Entre les différents ateliers de l’intervenant, l’enseignant fait le lien entre l’artiste et les élèves et les guide dans la découverte et l’appropriation de l’activité.

Situé à l’entre-deux de ces univers, le médiateur culturel (en l’occurrence le CCBW) veille à créer les conditions de la rencontre.

Plusieurs temps forts jalonnent la saison "Art à l’École" :

Septembre/octobre : première rencontre des partenaires (artistes, enseignants et médiateurs culturels), par région, pour préciser les objectifs et les attentes de chacun.
Octobre/novembre : premier temps de formation pour les partenaires pour poser les bases d’un langage commun.
Octobre/avril : atelier en classe, une dizaine de séances avec l’artiste.
Janvier/février : deuxième temps de formation pour poursuivre le processus entamé, résoudre certaines questions et envisager de nouvelles pistes pour la suite du projet.
Février : réunions d'évaluation intermédiaire, espaces de partage et de questionnement.
Février : "Rencontres Art et Petite Enfance".
Mai : Rencontres "Art à l'École" – Rencontres Danse, Théâtre et Écriture à l'École – pour échanger, présenter, découvrir et valoriser le travail réalisé dans les classes.
Mai/juin : réunion de clôture de l'opération rassemblant tous les partenaires pour partager les expériences vécues, s'enrichir mutuellement, affiner l'opération.

Tous les temps collectifs – formations, réunions, Rencontres – font partie du processus, de la méthodologie et de la philosophie défendues par ékla. Ils permettent d’échanger, de relier, de mutualiser les expériences singulières au sein d’une dynamique de réseau.

Comment se déroule un atelier ?

•    Le projet comporte 10 demi-journées en atelier avec l'artiste, à dégager dans l'horaire scolaire des élèves.
•    En complémentarité de ces ateliers, l'enseignant participe, avec l'artiste partenaire, à une formation "Art à l'École", proposée et encadrée par ékla, ainsi qu'aux réunions d'information et d'évaluation des projets.
•    L'enseignant s'engage également à participer avec sa classe, en fin de projet, à l’une des journées des "Rencontres Art à l’École" (journées Danse, Théâtre ou Écriture à l’École). L'enseignant participe à la journée de clôture de l'opération.
•    Une PAF de 260 € par classe sera facturée à l'école en fin de projet. L'école prend également en charge les frais de transport liés à la journée des "Rencontres Art à l'École".

Comment poser sa candidature ?

L’opération Art à l’École peut se dérouler dans une cinquantaine de lieux. Chaque année, dès le mois de mars, ékla lance un appel à candidatures pour les établissements scolaires et les milieux d’accueil de la petite enfance. Ceux-ci peuvent introduire leur candidature sur le site d’ékla.

Pour la saison 2018-2019, les candidatures doivent être introduites pour le 31 mai 2018 via le site www.eklapourtous.be/candidature

Si vous êtes artiste et que vous êtes intéressé par l’opération Art à l’École, n’hésitez pas à contacter ékla ou le Centre culturel du Brabant wallon.


Pour la saison 2017-2018, le CCBW est point de chute pour les classes suivantes :

  • La classe de 1e et 2e primaire de Nathalie Delhaye de l’école communale de Houtain-le-Val qui accueille la danseuse Erika Faccini pour la seconde année.
  • La crèche les Joyeux Lurons de Wavre qui accueille en résidence la comédienne, Chloé Sadoine pour la seconde année.
  • Le Centre de la petite enfance de Nivelles qui accueille l’artiste Céline Verdan pour la seconde année.
  • La classe de 1 et 2 primaire d’Isabelle Kennis de l’école communale Espace 2000 de Genappe. Elle accueille l’artiste Clara Lopez pour la seconde année.
  • L’école de « Le Grand Tour » de Wavre qui accueille la metteure en scène, Barbara Rufin pour la troisième année.
  • La classe de 7e professionnelle de l’Institut de la Providence de Wavre qui accueille la comédienne Amel Felloussia pour la première année.


Plus d’infos ?

ékla
www.eklapourtous.be
Pour contacter l'équipe: +32 64 66 57 07 - infoeklapourtous.be
Fax : 064 65 07 62
Rue des Canadiens 83 - 7110 Strépy-Bracquegnies.