APPEL À TÉMOINS

"DEMAIN, en Brabant wallon"

"Témoigner, c'est montrer que le changement est possible"
Comme nous, vous vous êtes sûrement relevés de votre siège de cinéma tout ragaillardis. "Demain" est un film plein d'espoir, révélant des initiatives citoyennes qui font la nique aux problèmes de notre monde contemporain.

Mais une fois dans le parking du cinéma, certains se demandent : et moi ? Qu'est-ce qui se passe près de chez moi ? Comment puis-je participer au changement ? Bref, quid de "Demain, en Brabant wallon" ?

La Maison de l'urbanisme du Brabant wallon organise régulièrement des conférences d'information et débats destinés aux professionnels et au grand public qui portent sur des questions qui les concernent.

Le 26 mai prochain, la Maison de l'urbanisme organise un "19h de l'urbanisme" grand public. Son thème: "Demain, en Brabant wallon". L'intention est de découvrir quelles sont les initiatives citoyennes près de chez vous, de voir si le film a fait des émules et comment transformer l'intention positive insufflée par le film en actes concrets. En vue de préparer cette conférence au plus près de la réalité de notre région, nous lançons un appel à témoignages.

C'est pour cela que nous avons besoin de vous ! Plus exactement, nous recherchons des témoins, des participants au changement dont le film "Demain" se fait l'écho. Notre but: valoriser des initiatives citoyennes en lien avec l'aménagement du territoire et la réappropriation des espaces communs, par exemple les terrains publics utilisés par les citoyens pour édifier des jardins partagés, des personnes qui luttent pour conserver une allée d'arbres ou autre site naturel public destiné à la destruction, un collectif qui se serait créé pour demander la réhabilitation d'une place de ville ou de village en vue d'en faire un lieu de partage commun pour la population, etc.

Un résumé repris dans la publication Bruxelles en Mouvement explique parfaitement cette démarche: "La production de la ville n'est plus un domaine qui ressort de la seule décision de l'exécutif politique accompagné d'une expertise technique. Elle doit être un choix collectif sur une manière de traduire dans l'espace notre nécessité d'habiter, de nous rencontrer, de circuler et de subvenir à nos besoins"*.

Si vous participez à l'une de ces initiatives, 
envoyez-nous un petit message pour que nous puissions prendre contact avec vous à
m.urbanisme@ccbw.be
010 62 10 55 - Demandez Sandra Evrard ou Catherine Vandenbosch

Témoigner, c'est démontrer que le changement est possible.
Merci pour votre participation !

*L'utopie commence où la volonté politique s'arrête, Common Josaphat, in Le Champ des communs, Bruxelles en Mouvement 279, nov-déc 2015, p6.