Centre culturel du Brabant... / Archives / TERRITOIRE / Aménagement du territoire... / La réhabilitation des friches, une bonne affaire ?
MIDI DE L'URBANISME

La réhabilitation des friches, une bonne affaire ?

Il existe une quantité suffisante de sites en friche pour répondre, du moins en partie, aux défis démographiques, économiques et sociaux auxquels la Région wallonne devra faire face dans les années futures. Parmi ceux-ci, 2 213 sont qualifiés de SAR (sites à réaménager). Mais que différencient ces SAR des autres friches ?
Le Midi de l'urbanisme s'est déroulé le vendredi 26 février 2016 de 12h à 14h30
Ferme du Douaire - 2, avenue des Combattants - 1340 Ottignies

Suite à la désindustrialisation des bassins économiques wallons, dans les années 70-80, plusieurs sites ont été laissés à l’abandon. En 2004, le concept de SAR (site à réaménager) a été créé pour désigner ces lieux dont l’état nuit au bon aménagement ou constitue une déstructuration du tissu urbanisé.

La Région wallonne encourage donc leur réhabilitation en nouvelles zones économiques, mais aussi en logements. En Brabant wallon, plusieurs sites ont déjà fait l’objet d’une reconversion ou sont en cours de réhabilitation : les Papeteries de Genval, le site Henricot de Court-Saint-Étienne, l'ancienne Sucrerie de Genappe, entre autres. D’autres chantiers pourraient démarrer, notamment dans l’optique de créer de nouveaux quartiers, projets particulièrement soutenus par la Wallonie en 2016. Du site pollué à l’éco-quartier : peut-on parler de mariage idéal ?

Les SAR représentent-ils l’arme fatale pour lutter contre les chancres urbains et présentent-ils des avantages par rapport à d’autres friches ? Autant de questions auxquelles ce Midi de l’urbanisme a apporté des réponses.

Avec la participation de
  • Cédric Dresse, cellule Aménagement du territoire au cabinet du ministre Carlo Di Antonio (Excusé)
  • Michael Goblet d'Alviella, bourgmestre de Court-Saint-Étienne
  • Michel Delnoy, avocat spécialisé en droit de l'urbanisme
  • Éric Roubaud, développement immobilier chez Wilhelm and Co
  • Serge Peeters, administrateur délégué du bureau d’études Agora

Retrouvez toutes les présentations des orateurs dans les documents à télécharger, ci-dessous.