Le Centre culturel du Brabant wallon

Le Centre culturel du Brabant wallon (CCBW) est reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles conformément au nouveau décret de 2013. Sa reconnaissance porte sur plusieurs missions : une action culturelle générale, une action culturelle intensifiée et une spécialisation en création cirque. Le Centre culturel du Brabant wallon est également porteur de 3 coopérations : Plateforme Est BW - GAL Culturalité, Plateforme Zone de Culture Ouest BW et Plateforme PULSART de sensibilisation à l’art contemporain. Il est subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie, le Brabant wallon et les 27 Communes du Brabant wallon.  Ses actions en faveur d’une plus grande effectivité des droits culturels sont inscrites dans un contrat-programme de 5 ans dont l’échéance est fixée à fin 2021.

Le CCBW, c’est plus de 30 ans d’actions et de coopérations pour faire vivre un territoire, en questionnant les enjeux sociétaux qui le traversent.

Sans salle de diffusion et implanté sur un territoire d’action dépourvu d’un pôle urbain central, le CCBW mène un développement culturel territorial à l’échelle du Brabant wallon (action supra-communale), selon une logique de rayonnement en coopération directe avec les associations du territoire (concertation à échelles multiples). Ainsi, il est le moteur de nombreuses coordinations d’associations culturelles et sociales avec lesquelles il élabore des projets dans divers domaines artistiques (arts de la scène, arts plastiques, littérature et BD, multimédia, numérique…) et secteurs d’action (éducation permanente, jeunesse, aménagement du territoire…).

Constitué en asbl, le CCBW dispose d’une Assemblée générale, d’un Conseil d’administration et d’un Bureau chargés de la gestion financière et du personnel, ainsi que des grandes questions qui font la  vie de la maison. Un Conseil d’orientation est quant à lui chargé de l’auto-évaluation du programme d’action culturelle.

Mais le CCBW, c’est surtout une équipe de travail. Presque quarante personnes, dont une vingtaine d'animateurs spécialisés répartis en quatre secteurs d’animation (Art et Société, Coordination des centres culturels locaux, Accès et pratique de la culture, Maison urbanisme) et trois équipes d’appui transversal (administration, logistique, communication). Du personnel réparti sur des actions, sur des territoires. Ils sont tous porteurs de projets avec des populations et/ou vers des publics. Ils sont aussi à disposition pour tout conseil et appui.