Centre culturel du Brabant... / Pédagogie / Ateliers-théâtre à l'école : les spectacles !
PÉDAGOGIE

Ateliers-théâtre à l'école : les spectacles !

Ces lundis 19 et 26 mai, 8 classes présentent devant leur famille le résultat d’une année d’ateliers de théâtre à l’école.

Le théâtre en classe


Pendant un an, Tatiana Bielyszew, metteuse en scène et comédienne au Théâtre de la Guimbarde, a accompagné près de 150 élèves au cours de 10 séances de travail par classe.
Dans un premier temps, les élèves participent à l’écriture de plusieurs scénettes, avant de découvrir le jeu et la mise en scène.
En amont et entre ces séances, les professeurs ont étroitement collaboré à l’écriture et à la mise en scène en travaillant régulièrement en classe avec leurs élèves.

Chaque année, un thème imposé augurait une cohérence entre les scènes des différentes classes. Il servait également d’embrayeur d’imagination pour les élèves, auteurs des scènes présentées.
Cette année, c’est différent. Les élèves sont partis de photographies proposées par le Théâtre de la Guimbarde. Des photographies particulières, sensibles, résultant d’ateliers menés par Tatiana Bielyszew avec des participants de « Lire et Écrire » de Nivelles et des résidents du Centre "Fedasil" de Rixensart.

Un objet pour déclencher les idées


Tatiana Bielyszew a proposé aux participants de « Lire et Écrire » de Nivelles ainsi qu’aux résidents du Centre "Fedasil" de Rixensart de se faire prendre en photo. Sur le cliché, chaque figurant présente un objet qui leur est cher, qui les accompagne depuis longtemps, assorti de quelques mots. Jérôme De Paepe s’est chargé d’immortaliser ces objets -et leur propriétaire- mis en scène par Tatiana.

C’est à partir de ces photographies que les enfants ont construit des histoires, imaginé des situations, sans avoir rencontré par ailleurs les figurants. Ils ont interprété les photos librement, car l’objectif de l’atelier n’est pas de rejouer l’histoire d’un autre, mais d’interpréter les leurs.
D’autre part, la multiculturalité des élèves devait s’accorder avec tous les objets, parfois religieusement connotés. Hors contexte, la Bible devient le "Livre des rêves", le Coran, une belle histoire, etc.

Les enfants n’ont pas parlé d’immigration. Un fait bien connu des élèves de l’école du Centre de Rixensart qui ont tous accueilli dans leur classe un enfant hébergé chez Fedasil. En cours d’année, une jeune fille a quitté l’atelier théâtre, une autre sait qu’elle et sa famille vont devoir quitter le territoire belge.

En point d’orgue, la rencontre.


Outre les représentations au Centre culturel d’Ottignies devant leurs familles, les trois classes de l’école du Centre de Rixensart présentent leur pièce au reste des élèves. Parmi eux, un public particulier prendra place : les figurants des photographies. La rencontre, prévue après la représentation, promet d’être riche pour tous les participants de ce beau projet !

2 représentations, 8 classes


La représentation sera un moment clé : elle clôture le travail d’une année, elle propulse les enfants sur une "vraie" scène ! Merci au Centre culturel d’Ottignies qui ouvre gracieusement les portes de sa salle de spectacle.

Lundi 19 mai 2014

École communale du Centre à Rixensart
Classes de 4ème primaires d’Élisabeth Borsus, Élodie Michiels et Flore Lecolier
ARO Paul Delvaux
Classes de 6ème primaires de Caty Scheys et Marie Lefèvre

Lundi 26 mai 2014

École communale de Jassans à Limelette
Classes de 2ème, 3ème, et 4ème primaires de Sylvie Daems et Carine Van Grieken
École communale de Melin
Classe de 6ème primaire de Julien Wilmart

Et l’année prochaine ?


Depuis une vingtaine d’années, Anne Gevers initie et coordonne les ateliers théâtre dans les écoles du Brabant wallon. Avec la complicité du Théâtre de la Guimbarde, et particulièrement de Pierre Lambotte, ces ateliers se renouvellent chaque année. Cette continuité témoigne de l’intérêt des enseignants et de la motivation des élèves et animateurs de théâtre. Car depuis son commencement, ce projet doit s’accommoder d’un système de financement précaire. Lorsque la Cellule Culture enseignement octroie une aide, celle-ci est délivrée en cours d’année scolaire, si bien qu’au moment du lancement des ateliers, le budget repose principalement sur la participation financière des élèves, et non sur un hypothétique subside à venir.
Cette année, ce sont les parents des élèves qui ont financé les ateliers.
L’année prochaine, le projet est en sursis puisqu’il dépend directement de la motivation des enseignants et du bon vouloir (du portefeuille) des parents.

Les photos de Jérôme De Paepe seront exposées le 27 juin à Fedasil dans le cadre de leur soirée "portes ouvertes" dès 16h. Infos : www.fedasil.be/rixensart

Ce projet vous intéresse ? Prenez contact avec Marie-Pierre Hérion : mp.herion [ at ] ccbw.be - 010 62 10 46