Centre culturel du Brabant... / Archives / ARTS / Multimédia / "Rencontres imaginaires"
NUMÉRIQUE : Résidence et installations interactives

"Rencontres imaginaires"

Œuvres vidéo interactives comportementales créées par Scenocosme (Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt).
Pendant la résidence des artistes au Foyer populaire, des groupes scolaires sont invités à une rencontre-atelier afin de se laisser toucher par la démarche et de découvrir ce qui sous-tend le travail de création numérique.
En résidence du 21 au 27 novembre
Animations scolaires les 23, 24 & 25 novembre (COMPLET !)


Les deux artistes seront en résidence au Foyer populaire à Court-Saint-Étienne, du 21 au 27 novembre. Durant cette semaine, des ateliers avec des artistes circassiens vont leur permettre d’enrichir la base de données vidéo de l’œuvre Rencontres imaginaires. À partir de ces prises de vue avec les artistes de cirque, une nouvelle version de l’installation numérique sera créée et présentée au tout public lors du Festival cirque EN L’AIR, les  10, 11, 14, 17 & 18 décembre.

Cette découverte est proposée dans le cadre de la Semaine des Cultures numériques de la Fédération Wallonie-Bruxelles. À cette occasion, nous vous proposons également :
UArt Nouveau - Installation d'art numérique - 6 œuvres interactives, au Centre culturel du Brabant wallon du 16 au 19 novembre. RDV pour le Tout public et le scolaire.

L'installation

Le visiteur se retrouve face à un espace d’interaction signifié par un écran miroir. Celui-ci reflète son corps, son visage. Son reflet attire progressivement des mains et des visages virtuels qui tentent de le toucher, le caresser, le fuir, l’attraper, le surprendre... Autant de comportements qui interrogent les relations que nous avons à l’autre. Les mains et les visages perçoivent la présence et se déplacent le long du visage du spectateur. Lorsque ce dernier sort du cadre, les mains et les visages disparaissent. Ils réapparaitront avec des comportements différents lorsqu’une nouvelle personne se présentera.

Dans cette création, des réactions et gestes sont suscités chez les spectateurs, en réponse à des contacts virtuels. Le public joue de ces mains baladeuses qui grattent l’oreille, caressent les cheveux, touchent le bout des lèvres etc. Le contact est virtuel mais donne à ressentir d’étranges sentiments réels chez le spectateur.
 Il peut s’en trouver amusé, gêné, agacé, ou éprouver un certain plaisir.

Pour en savoir plus : www.scenocosme.com



Personne de contact : Marie-Pierre Hérion  Animatrice Théâtre Jeune public
Tél : 010 62 10 46 – Fax 010 61 57 42




Réalisé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre de sa Saison des cultures numériques,
du Brabant wallon et de la Wallonie.