Centre culturel du Brabant... / Archives / SOCIÉTÉ / Un zoo unique en son genre
MARIONNETTES - 12.03

Un zoo unique en son genre

En amont du festival, 300 personnes de tous âges ont créé des marionnettes qui formeront un Zoo extraordinaire. Les visiteurs y découvriront des animaux étranges, féeriques, bizarres, rigolos et pourront nourrir des dauphins, plonger dans un aquarium, chasser le tyrannosaure, admirer des papillons… bref, vivre une expérience unique !
Dimanche 12 mars 2017 à 14h30
Centre culturel de Tubize - Théâtre du Gymnase
124 boulevard Georges Deryck
1480 Tubize

En amont du Festival de la marionnette, qui comprend 11 spectacles, des animations, des expositions et une table ronde sur le thème de la marionnette, 20 associations et écoles de la région ont pris part à des ateliers de création et de manipulation de marionnettes animés par le collectif Boite à Clous. Quelque 300 personnes de tous âges - des petits bouts de 3e maternelle aux adultes bénéficiaires du CPAS en passant par les ados des maisons de jeunes ou de l’IPPJ de Braine-le-Château - y ont découvert différentes techniques : théâtre d’ombre, marionnettes géantes, vidéos, films d’animation…

"L’objectif de ces ateliers est de faire découvrir l’univers de la marionnette de l’intérieur, en créant soi-même, en manipulant. Il s’agit de permettre de nouveaux modes d’expression, de stimuler la créativité, de déconstruire les stéréotypes autour de la marionnette, et de montrer que ce n’est pas une discipline réservée aux enfants. Des ados et des adultes ont participé aux ateliers et créé un univers complètement décalé. Les jeunes de la MJ Antistatic de Tubize et Alex, animateur de Boite à Clous, sont partis dans le délire de créer un Panda Bling Bling. La section menuiserie de l’IPES Tubize participe aussi au projet en construisant une partie des décors, notamment un pont."
Maïté Saint-Guilain, animatrice du CCBW

Développer un regard critique

L’intérêt de projets concrets, tels que les ateliers de Boite à Clous, réside dans le fait qu’ils offrent le cadre idéal à la mise en place d’une réflexion. Par exemple, quand on utilise du matériel de récupération pour réaliser des marionnettes, on réfléchit aux raisons et à la façon de faire de la récup’. Par le biais de l’asbl Article 27, quelques bénéficiaires du CPAS de Tubize ont travaillé sur le thème de l’Afrique et créé un éléphant qui promènera les enfants dans le Zoo tubizien. Le projet concret leur offre les moyens de porter un regard critique sur leur vie et sur le monde.

Dans l’École libre d’Ittre, Alex et Noémie ont animé des ateliers avec les classes de 3e maternelle et de 2e et 4e primaires. Les plus petits ont réalisé des silhouettes articulées d’animaux et des décors de zoo à manipuler sur un fond vert. Celui-ci permettra, en postproduction, d’insérer un décor de savane, de fond marin ou de jungle. Filmées, les saynettes deviendront des petites capsules comme autant de captures de caméras de surveillance.

"Avant de commencer l’atelier en tant que tel, nous leur avons montré comment fonctionne la technique du fond vert, les enfants ont halluciné !"
Alex, animateur du collectif Boite à Clous

Apprendre en créant

Les ateliers de l’école ittroise s’inscrivent dans un "partenariat durable" avec le CCBW et le Centre culturel d’Ittre, dans le cadre du décret "Culture-École" de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

"Le premier critère de subventionnement de ces projets est le partenariat réel entre le prof et l’animateur. Pendant les cours, le prof constate toujours qu’il y a un avant et un après atelier. Il peut faire intervenir dans ses matières scolaires les apprentissages acquis au cours des ateliers."
Gisèle Van Overstraeten, du service Culture et Enseignement de l’administration

Pour présenter le résultat de la vingtaine d’ateliers, Boite à Clous a proposé une formule vivante, festive et interactive qui n’est ni un spectacle, ni une expo. Les deux premières éditions avaient pris la forme d’une kermesse. Pendant deux folles après-midi, les visiteurs ont écouté madame Irma, admiré la femme à barbe, les animaux monstrueux et leurs intrépides dompteurs, se sont défoulés aux stands de tir et sur les auto-tamponneuses et ont frémi dans le train des horreurs. Cette fois, c’est un zoo qui s’offrira à la curiosité des visiteurs. Ils découvriront des animaux étranges, féeriques, bizarres et rigolos et pourront nourrir des dauphins, plonger dans un aquarium, chasser le tyrannosaure, admirer des papillons… bref, vivre une expérience unique !