Centre culturel du Brabant... / La Caravane de la Diversité fait étape à Court-Saint-Étienne
10 avr. 2014 > 13 avr. 2014
Avenue des Combattants, 19 - 1490 Court-Saint-Étienne
FESTIVAL INTERCULTUREL 10.04 >13.04

La Caravane de la Diversité fait étape à Court-Saint-Étienne

Dans l’esprit nomade et aventureux des premiers Marocains et Turcs arrivés en Belgique, selon la formule de festival itinérant, la Caravane de la Diversité va à la rencontre des habitants.
Téléchargez ci dessous le programme complet

La Compagnie des Nouveaux Disparus présente La Caravane de la Diversité, partout en Belgique francophone, du 19 mars au 18 mai 2014. Pour son étape dans le Brabant wallon, elle s’arrête à Court-Saint-Étienne, au Parc à Mitrailles, du 10 au 13 avril.

Imaginée à l’occasion de la commémoration des 50 ans des immigrations marocaines et turques, La Caravane de la Diversité s’adresse à toutes et tous dans un esprit d’ouverture et de rencontre. En effet, si ces commémorations sont une fabuleuse occasion de se souvenir, elles permettent aussi de réfléchir ensemble au résultat qui découle des différentes vagues d’immigration : c’est l’indéniable richesse de la diversité culturelle qui compose notre société.

La Caravane de la Diversité, c’est un dispositif hybride et mobile, composé de chapiteaux, tentes berbères, roulottes, etc. qui accueille un ensemble de manifestations socioculturelles. Au programme : théâtre, danse, concerts, projections, atelier, débats, expositions…

Les différents spectacles proposés dans le cadre de La Caravane de la Diversité sont très variés avec, comme point commun, la thématique de la diversité abordée directement ou indirectement par les artistes sur scène. La diversité perçue comme une conséquence positive de l’immigration… La diversité perçue comme une richesse rend hommage à ces femmes, ces hommes qui s’investissent pour nous transmettre un peu (beaucoup) de leur histoire. Parce que leur histoire, c’est aussi la nôtre. À chacune de ses étapes, La Caravane de la Diversité s’enrichit des apports des associations et artistes locaux à travers la présentation de production et animations locales.

La Caravane sera accompagnée d'un souk associatif haut en couleurs animé par de nombreuses associations brabançonnes qui présenteront leurs actions et productions, avec entre autres un focus sur la place des femmes lors de la journée du jeudi « Femmes et DiversitéS ».

Ces belles surprises en perspective seront accompagnées par une programmation commune à tous les endroits où la caravane posera ses valises. Découvrez-là en quelques lignes :


Réservation obligatoire !
02 219 11 98 - info@lesnouveauxdisparus.com -
www.lesnouveauxdisparus.com
Entrée gratuite !


En journée, la programmation faite par les associations prendra le relais avec entre autres : la journée du jeudi « Femmes et DiversitéS », le concert de l’artiste Sibel, le spectacle Cœur de Mère (de et avec Stella Kitoga), la projection du film Ici-Là-Bas, l’installation vidéo des élèves de l’ITP, des rencontres-débats, des stands d’information, d’animations et de ventes de produits culinaires et artisanaux, le bibliobus, la ludothèque, des animations pour adultes et enfants, des ateliers, des expositions photo, des témoignages, le plateau de Radio 27, des animations musicales …


Les activités et festivités présentés en journée et en avant-soirée ont été construites collectivement par l'Institut Technique Provincial, les centres culturels d'Ottignies Louvain-la-Neuve, Genappe, Rixensart et du Brabant wallon, Vie Féminine, Lire et Écrire, Génération Espoir, Les Équipes Populaires, Les Femmes Prévoyantes Socialistes, Ibirezi Vy Uburundi, Sigata Espoir Solidarco, la Tourkana et le collectif "Quand les femmes s'en mêlent".


Avec le soutien de la Province du Brabant wallon, en collaboration avec le Centre régional d’Intégration du Brabant wallon - CRIBW et le Centre culturel du Brabant wallon. Dans le cadre de 50 ans d’Immigration marocaine – C’est du Belge !, un projet initié par l’Espace Magh. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Région de Bruxelles-Capitale, la Commission communautaire française, la Ville de Bruxelles et le Fonds d’Impulsion à la Politique des Immigrés.