Champion·ne de slam 2021 de Belgique et d’Europe, qui ose le ton !

Marie Darah, né·e à Charleroi, s’établit à Bruxelles pour y suivre des études au Conservatoire en Art de la parole. Ielle pratique le chant lyrique et développe ses autres passions : l’écriture, le slam, la danse… Le plus souvent identifié·e comme femme racisée LGBTQ+, Marie s’amuse de cette position intersectionnelle qu’ielle dit privilégiée. Elle se considère Gender fluid (une personne qui ne s’identifie pas à un genre de manière fixe) et demande que nous utilisions l’écriture inclusive à son propos.

Le slam, cette poésie racontée, ielle se l’est approprié·e pour en faire son défouloir, son moyen d’expression, sa pièce de théâtre personnelle. La seule règle dans le slam est de dire son propre texte et de ne pas dépasser trois minutes. Aucune incitation à la haine ou à la violence, c’est ouvert à tous·tes. Marie lutte contre les inégalités et dénonce la gentrification qui règne dans le milieu culturel belge. Ielle dévoile, au travers d’un style d’écriture à la fois sensible, ciselé et acéré, les violences et oppressions systémiques envers les minorités. Ses thématiques tracent des liens entre son histoire personnelle et les dysfonctionnements d’une société selon ielle binaire, capitaliste, post-colonialiste et patriarcale.

 

Interprétation : Marie Darah

Une organisation conjointe du SPOTT et du Centre culturel du Brabant wallon.