Jérôme Giller, artiste bruxellois, utilise la marche à pied comme outil de création artistique. Il organise des marches collectives en suivant des lignes de désirs physiques et cartographiques qu’il nous invite à pister et à incarner pour porter un autre regard sur les paysages.