Aborder par le théâtre d’objets, l’intimité et la solitude des sonderkommandos, travailleurs forcés des crématoires, voici le défi que Simon Wauters et Agnès Limbos se sont lancé. Résultat ? Un spectacle qui nous confronte avec pudeur et par nécessité aux limites de notre humanité. Le tout est accompagné par Gil Mortio, qui modèle en direct sa création musicale.