C’est au coeur de Court-Saint-Étienne, à proximité de la gare, face à la voie ferrée et le long de la ligne 141 du RAVeL, que se situe le Centre culturel du Brabant wallon. Si sa localisation est centrale, son champ d’action s’étend de Rebecq à Hélécine. Il est né en 1985 de la fusion de la Maison de la culture de Nivelles et de la Maison de la culture de Wavre en vue de déployer une action culturelle régionale.

Le Centre culturel du Brabant wallon souhaite contribuer à :

  • Offrir l’accès à la culture au plus grand nombre afin de réduire les inégalités,
  • (Faire) découvrir, comprendre, penser le monde tel qu’il est ou pourrait être,
  • Encourager la participation active de tou·te·s.

L’ADN ?

Le Centre culturel du Brabant wallon met en mouvement, tant les personnes que les associations en lien avec le territoire, et les créateur·rice·s de tous horizons. Il stimule les rencontres, la convivialité et le partage d’émotions. Il permet à la créativité de s’exprimer et aux créateur·rice·s d’expérimenter. Il convie à la découverte de l’autre, dans sa différence, sa diversité, ses évolutions et ses nuances.

Le Centre culturel du Brabant wallon est un médiateur, un passeur de culture. Il se veut résolument ouvert. La coopération fait partie de son ADN. Elle donne de l’ampleur et ajoute une plus-value à ses actions.

SA PARTICULARITÉ ? ÊTRE LÀ OÙ ON NE L’ ATTEND PAS !

Fort d’une équipe de quarante personnes, il  porte et met en oeuvre des projets principalement en collaboration avec d’autres acteurs locaux (associations et groupes d’actions locales, centres culturels locaux, mouvements citoyens, etc.). Et si ses activités se déroulent près de chez vous, vous ne le savez peut-être pas !

UNE MAISON DE L’URBANISME DANS UN CENTRE CULTUREL…

Depuis 1993, la Maison de l’urbanisme du Brabant wallon est insérée au sein du Centre culturel et sensibilise au ménagement et à l’aménagement du territoire. Les matières liées à l’aménagement du territoire et qui constituent le cadre de vie, sont intimement liées à la culture. En effet, le lieu que nous habitons nous façonne et, réciproquement, nous façonnons notre lieu de vie par l’empreinte de nos pratiques.

SI LES MURS POUVAIENT DANSER…

Installé dans le dispensaire des anciennes Usines métallurgiques Henricot, le Centre culturel du Brabant wallon bénéficie aussi des installations de l’ancienne salle de spectacle des usines Henricot : le Foyer populaire. Transformé en un espace de résidences dédié aux artistes, ce lieu classé au patrimoine et au charme suranné les voit s’y entrainer, danser et créer les dramaturgies et scénographies de leurs prochains spectacles. Les artistes accueillis ouvrent régulièrement leurs répétitions au grand public par l’intermédiaire de “bancs d’essai”. Une magnifique opportunité de découvrir l’envers du décor !

SOUTIENS ET FINANCEMENTS

Le Centre culturel du Brabant wallon est un centre culturel financé par :

La Fédération Wallonie-Bruxelles
Le Brabant wallon
La Wallonie
Les 27 Communes du Brabant wallon
L’Union Européenne
Le Fonds Maribel Social
Le Fonds 4S
Les centres culturels du Brabant wallon