Centre culturel du Brabant... /
Notice: Undefined index: content in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 30

Notice: Undefined index: content in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 31

Notice: Undefined index: content in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 32

Notice: Undefined index: content in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 33

Notice: Undefined index: type_ in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 34

Notice: Undefined index: type_ in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 35

Notice: Undefined index: display in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 41

Notice: Undefined index: type_ in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 41

Notice: Undefined index: display in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 42

Notice: Undefined index: display in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 42

Notice: Undefined index: display in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 43

Notice: Undefined index: display in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 43

Notice: Undefined index: type_ in /var/www/html/ccbw/templates/includes/page_path.php on line 43
Une création née d'un partenariat
LES PARTENAIRES

Une création née d'un partenariat

La Maison Éphémère, le Centre culturel du Brabant wallon et le GAL Culturalité en Hesbaye brabançonne sont les piliers de la création "Moi je rumine des pensées sauvages"

La Maison Éphémère, Cie théâtrale


La Maison Éphémère, Cie théâtrale, ce sont deux créateurs qui travaillent ensemble ou en solo : Brigitte Baillieux, metteure en scène, Guy Theunissen, comédien, metteur en scène, et une administratrice, Claire Renaudin : une équipe de production, de création, de diffusion.
"Nous aimons la parole contemporaine, et interroger le monde à partir d’elle. Nous nouons des complicités avec des auteurs qui écrivent pour nous, comme Olivier Coyette, Thierry Janssen, Virginie Thirion, ou suivent la création, modifiant parfois l’écriture au fil des répétitions – Pietro Pizzuti, Caroline Safarian.
 
Nous nous inspirons de la vie : témoignages, lettres, autobiographies, expériences, cherchons la passerelle entre l’intime et l’universel. Avec un réel souci d’exigence artistique contemporaine, nous questionnons la société là où elle fait mal (l’excision, le génocide arménien, la dictature, etc.). Nous aimons les mélanges : de cultures, de disciplines artistiques, parfois aussi de comédiens amateurs et professionnels.
 
Nous cherchons à rencontrer des spectateurs différents : ceux des théâtres, ceux, plus festifs, de spectacles en plein air, ceux plus lointains du Sénégal, du Cameroun ou du Burkina. Nous aimons aussi répondre à des invitations à la création : théâtre de rue, jeune public ou amateur."

La compagnie, créée en 1989, est soutenue par la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service du Théâtre, la Wallonie - Direction de l’Économie et de l’Emploi et la Province du Brabant wallon. Elle est en résidence administrative au Théâtre Les Tanneurs.

Le Centre culturel du Brabant wallon


Le projet de la Maison Éphémère, dans sa dimension d’ancrage à la région et de moteur de lien social, a d’emblée séduit le Centre culturel du Brabant wallon. Il rejoignait ses objectifs de développement de projets multiformes autour de l’identité d’une région, en associant artistes professionnels et amateurs, mais aussi les populations locales, tout en exploitant différentes formes d’expressions créatrices (écriture, théâtre, fanfare, chorale…).

Le Centre culturel du Brabant wallon (CCBW) est reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles suivant le décret de 1992. Il est subventionné par cette dernière, la Wallonie, la Province et les 27 Communes du Brabant wallon. Ses actions sont aujourd’hui inscrites dans un contrat-programme dont l’échéance est fixée à fin 2015. Suivant celui-ci, l’enjeu du CCBW est de susciter le désir d’un mieux vivre ensemble culturel en Brabant wallon pluriel, ouvert, créatif, expressif, responsable, critique et solidaire. Afin d’y aboutir le CCBW s’est doté de deux outils stratégiques : la coopération et la médiation. Cela lui a permis, en concertation avec les acteurs locaux, de développer des analyses des trois Bassins de vie (ouest, centre, est), de définir des objectifs pour chacun d'eux et de les concrétiser en actions sur le terrain (Clair Obscur, Terre et Pierres, etc.).
Aussi, le CCBW, sans salle de diffusion et implanté sur un territoire d’action dépourvu d’un pôle urbain central, a une structure atypique. Loin de le voir comme un défaut, il en tire profit pour développer d’autres atouts : la mise en réseau des acteurs du territoire, le développement d’une salle de création, des outils innovants en termes de médiation, des projets culturels qui sortent de leur cadre et vont à la rencontre de la population, une Maison de l’urbanisme comme plus-value culturelle, etc. Il se définit donc comme un espace de rencontre de plusieurs domaines artistiques et secteurs d’action (l’éducation permanente, l’aménagement du territoire, etc.). Au sein de cet espace, des projets naissent, se construisent, s’élaborent.
Constitué en asbl, le Centre culturel du Brabant wallon (CCBW) dispose bien entendu d’une Assemblée générale, d’un Conseil d’administration et d’un Bureau exécutif chargés de la gestion financière et du personnel, ainsi que des grandes questions qui font la vie de la maison. 

Mais le CCBW, c’est surtout une équipe de travail. Trente-neuf personnes sous des statuts divers, dont 22 animateurs spécialisés, une équipe de secrétariat et une autre de logistique. Du personnel en nombre donc, réparti sur des actions, sur des territoires, en compagnie d’autres animateurs ou seuls. Ils sont tous porteurs, sherpas de projets avec des populations et/ou vers des publics. Ils sont aussi à disposition pour tout conseil, appui, aiguillage.

Le GAL Culturalité en Hesbaye brabançonne


Initiée dans le cadre du premier programme Leader du territoire par La Noce du fils en 2005, le « concept » de la création d’été à su rencontrer les attentes de l’asbl Groupe d’Action Local Culturalité, par son objectif artistique pluriel, mobilisateur d’énergies humaines et dédié aux enjeux de  l’Est du Brabant wallon.
Jumelant les thématiques de coopération culturelle et citoyenne, de mise en valeur du patrimoine local et des produits locaux, de révélation d’une identité voire de problématiques sous-régionales, ce projet créa d’emblée un enthousiasme et l’envie de lui assurer une pérennité qui permit en 2008 la mise en place de Folles Funérailles, en 2011 Des Cailloux et des pommes et qui permet, en cet été 2014, au spectacle Moi, je rumine des pensées sauvages d’être proposé.

Porté par un forte collaboration tissée avec la Province du Brabant wallon et grâce au  partenariat actif d’acteurs locaux tels que la commune d’Hélécine et les six autres communes du canton, la Maison du Tourisme Hesbaye brabançonne, le Centre culturel de Jodoigne, la Maison du Conte et de la Littérature, ce projet prend tout son sens dans une logique de réseau et de dynamique valorisant l’Est du Brabant wallon.

L’asbl GAL Culturalité en Hesbaye brabançonne fut créée en décembre 2002, se donnant pour objet principal la gestion d’une dynamique de développement rural initiée par le programme européen Leader sur les communes de Beauvechain, Hélécine, Incourt, Jodoigne, Orp-Jauche et Ramillies. Récemment, la Commune de Perwez s’est associée au projet. Des objectifs territoriaux variés stimulent les actions du GAL Culturalité en s’imbriquant dans un enjeu transversal de mise en valeur durable de la ruralité de l’Est du Brabant wallon et de ses spécificités.

Le travail du GAL cible le développement d’actions supra-communales structurantes consacrées aux domaines de la réflexion, l’animation, la sensibilisation et la promotion du territoire, en partenariat très étroit avec les forces vives locales, en explorant les  thématiques de la mobilité, de l’aménagement du terroitoire, de la culture, de l’économie, des patrimoines, de l’énergie, du tourisme, de l’agriculture.
Regroupant acteurs publics (représentants élus des sept communes) et partenaires privés (associations, agriculteurs, producteurs) représentés au travers d’une Assemblée générale, d’un Conseil d’administration et d’un Bureau exécutif, le GAL Culturalité en HB s’est défini comme une structure permettant l’échange et le dialogue autour de projets innovants touchant au territoire rural de l’Est du Brabant wallon.
Depuis 2013, un travail d’analyse territoriale, d’échanges sur les enjeux locaux, de mises en perspective des projets d’avenir fait avancer la construction d’un nouveau ‘Projet de territoire Hesbaye brabançonne’ qui aboutira dans sa projection, début 2015.

>> Le GAL Culturalité en Hesbaye brabançonne



Repas-spectacle
Du 23 juillet au 9 août 2014 à 20h

Au Domaine provincial d’Hélécine
Rue Armand Dewolf 2 - 1357 Hélécine
(relâche les dimanches, lundis et mardis)
Facebook

Réservation indispensable :
010 61 60 15 ou reservation@jerumine.be

Prix : 15€  / 12€ (-26 ans, + 65 ans, demandeurs d'emploi, groupes de min 10 pers)
Article 27 (1,25€)
Repas : 12€