Centre culturel du Brabant... / "Habitat léger" | exposition
RBDL | 01 > 25.06

"Habitat léger" | exposition

Du 1er au 25 juin 2017, le ministre du Logement offre une vitrine à l'expo du Réseau brabançon pour le droit au logement.
Du 1er au 30 juin 2017
Cabinet de Pierre-Yves Dermagne
Ministre du Logement 
4 rue du Moulin de Meuse -  5000 Beez

Depuis plus de deux ans, le Réseau brabançon pour le droit au logement défend l’habitat léger comme une solution valable et viable à la crise du logement et une transformation dans l’art d’habiter. Dans le cadre de "La Fête de l'habitat léger", qui se tenait à Ramillies en septembre 2015, le RBDL a  invité deux artistes à créer une exposition et un documentaire sur les habitats légers qui sont visibles à Beez.

Par "Habitat léger" il est entendu : les habitats aisément démontables, transportables et/ou réversibles voire évolutifs, dont le tonnage au mètre cube est bien plus faible que le logement traditionnel. Ses formes sont diversifiées : roulottes, caravanes, yourtes, chalets et autres constructions légères en bois, paille et terre crue, anciennes serres, "dômes géodésiques"...
Enjeu de société, l’habitat léger répond à une crise majeure du logement ainsi qu’à des questions environnementales, sociétales et existentielles.

Le RBDL a concentré des perceptions et des points de vue à travers une exposition de photographies intitulée "Habit, habitat, habité" et une vidéo documentaire "Le poids du léger".

Cette exposition est disponible pour toutes les associations, écoles, administrations qui le désirent.
Pour plus d'informations : info [ at ] rbdl.be.






Par Le Réseau Brabançon pour le Droit au Logement (RBDL). Réalisation : Olivier Praet et Matthias Förster. 
Une production du Centre culturel du Brabant wallon dans le cadre de "L'habitat léger en fête" - 26 septembre 2015.




Cette exposition est destinée à toutes les personnes intéressées par la question du droit au logement mais aussi par la créativité et l’autoréalisation à l’oeuvre dans l’habitat léger. Elle est le fruit d’un groupe de travail mené par des habitants et des associations.

C’est bien des habitants qu’il s’agit dans cette exposition. Si l’on retrouve une grande diversité de population dans l’habitat léger, on peut constater qu’ils ont un point commun : la mise en oeuvre, par eux-mêmes, d’une solution valable et viable à la crise du logement, de créativité, de "Do it Yourself"... Ce sont donc ces habitants qui sont à l’honneur de l’exposition.

Avec la participation de Jeanine, Anne-Sylvie, Adrien, Vincent, Maryline, Antoinette, Viliane, Serge.


Ian Dykmans travaille des textures brutes, parfois floues, et donne vie aux évidences martyrisées par le quotidien et la norme. Il génère non des images mais une manière d’habiter le monde.

Il le dit à sa façon : "Plus on enlève de la visibilité à l’image, plus on détériore sa lecture, plus elle semble habitée". Ses photos ne sont pas nostalgiques, elles cherchent à questionner nos couches de conformisme et nos habitus manichéens.


2015 | Habitat léger | Où en sommes-nous ?


Depuis 2012, le Réseau brabançon pour le droit au logement travaille sur deux axes prioritaires : le développement du logement public et la reconnaissance réglementaire et culturelle de l’habitat léger.

Le RBDL lançait une campagne de sensibilisation en juin 2014 en demandant aux nouveaux élus d’inscrire la question de l’habitat léger dans la Déclaration de politique régionale. En décembre, le réseau organisait la "Matinée de l’habitat léger" et en septembre 2015 "Habitat léger en fête".

Le réseau participe aussi à l’élaboration du Rassemblement wallon pour le droit à l’habitat.
Le RBDL réunit douze organismes d’éducation permanente et le Centre culturel du Brabant wallon. Il bénéficie de la contribution de citoyens, associations, mandataires publics, professionnels du logement. Le RBDL travaille avec les personnes concernées.